sorare_header_sp

Colonne de football

Compte rendu de match : 9e journée de Premier League : Arsenal vs Aston Villa – analyse approfondie !

Arsenal Stamen
32 Aaron Ramsdale
Ben Whit
Gabriele
18 Takehiro Tomiyasu
20 Nuno Tavares
Thomas Party
Bucayo Saca
10 Emile Smith Law
14 Pierre-Emerick Aubameyang
23 Sambi Lokonga
Alexandre Lacazette
Remplaçants
9→8 Lacazette → Martin Oudegaard
23→15 Lokonga → Ainsley Maitland-Niles
14→35 Aubameyang → Gabriel Martinelli
Aston Villa Stamen
Emiliano Martinez
Ezri Konsa
Tyrone Mings
16 Axel Tuanzebe
Matthew Cash
Matt Targett
Douglas Lewis
John McGinn
10 Emiliano Buendia
11 Ollie Watkins
20 Danny Ings
Remplaçants
16→31 Tuanzebe → Leon Bailey
10→41 Buendia → Jacob Ramsey
20→21 Ings → Anwar El Ghazi

Dans cet article, nous revenons sur le neuvième match de la saison de Premier League entre Arsenal et Aston Villa. Nous vous proposons une analyse et un commentaire approfondis de chacun des tournants qui ont séparé le match. Que vous ayez regardé le match ou non, vous trouverez ici de quoi vous amuser !

Analyse d’avant-match : Le buteur d’Arsenal débute

Avec le deuxième match nul consécutif d’Arsenal et la deuxième défaite consécutive d’Aston Villa, les deux équipes étaient à la recherche de leur première victoire en trois matchs.

Le manager d’Arsenal, Arteta, a fait entrer Tavares au poste d’arrière gauche en l’absence de Tierney, blessé, et Sambi Lokonga à la place de Martin Uddegaard, qui avait eu des difficultés lors du match précédent. Et Lacazette, qui a marqué le but égalisateur lors du dernier match, a fait sa première entrée en Premier League de la saison.

Aston Villa cherchera à rebondir après sa défaite 2-0 à Wolverhampton. Ce match marquera également le retour du gardien de but Martinez dans son ancien club.

Arsenal a toujours eu le contrôle du match

C’est Arsenal qui a pris l’avantage en première mi-temps. La première mi-temps a été dominée par Arsenal, qui a exercé une forte pression dès le début et a joué le ballon efficacement par ses attaquants Rokonga et Parti. Lacazette, qui faisait sa première entrée en Premier League de la saison, a trouvé ses marques en haut du terrain et Arsenal a pris le contrôle total du jeu.

Puis, à la 23e minute de la première mi-temps, le match a changé. Un coup de pied de coin est repris de la tête par Parti. Un coup de pied de coin est repris de la tête par Parti et Arsenal prend l’avantage. Puis, à la dernière minute de la première mi-temps, Lacazette a été mis à terre dans la surface et un penalty a été accordé. Aubameyang a marqué de la tête le rebond pour donner à Arsenal une avance de 2-0 à la pause.

Aston Villa a commencé la deuxième mi-temps avec Bailly remplaçant Tuanzebe. Aston Villa a commencé la deuxième mi-temps avec Tuanzebe remplacé par Bailey, le défenseur latéral droit Cash passant au poste de défenseur central droit et Bailey passant au poste de défenseur latéral droit. Cependant, Aston Villa dominait la possession du ballon mais était incapable de monter une attaque efficace pendant les dix minutes suivantes. Smith Rowe conclut une contre-attaque pour donner l’avantage à Arsenal. Smith Rowe a terminé une contre-attaque pour donner à Arsenal le troisième et décisif but du match.

Ramsey a réduit la marque à la 82e minute d’un tir enroulé dans le coin supérieur droit, mais le retour au score a été de courte durée. Arsenal a tenu bon pour prendre ses trois premiers points en trois matches.

Moment clé 1 : La bataille entre Gabriel et Watkins au début de la première mi-temps

Le moment clé du match est survenu très tôt dans la partie. Immédiatement après le coup d’envoi de la première mi-temps, le latéral gauche Target a passé le ballon dans le dos de la défense d’Arsenal. Watkins s’empare du ballon et tente de passer derrière la défense d’Arsenal. Cependant, le défenseur central d’Arsenal, Gabriel, a bloqué Watkins avec son corps. Le gardien de but d’Arsenal, Ramsdale, était là pour attraper le ballon et sauver la situation. Puis Watkins, frustré, a bousculé Gabrieleu. C’était une faute qui aurait pu justifier un carton jaune, mais après de vives protestations des joueurs d’Arsenal, Watkins a reçu un carton jaune.

Cette décision, prise peu de temps après le début du match, allait avoir un impact considérable sur la partie.

Tout d’abord, les critères d’attribution du carton jaune. Aston Villa est très bon pour forcer ses adversaires à perdre leur liberté en contrôlant trop fort. Mais lorsque Watkins a reçu un carton jaune au début de la première mi-temps, les arbitres ont été contraints de regarder de plus en plus fort. Cela a permis à Arsenal de jouer plus de passes verticales devant et d’attaquer plus facilement.

Deuxièmement, cela a donné plus de confiance à Gabriel. En fait, Watkins est le meilleur joueur d’Arsenal, ayant marqué trois buts en deux matchs contre Arsenal la saison dernière. Et Gabriel a débuté ces deux matchs. Gabrieleu, qui a débuté ces deux matchs, a dû être un peu mal à l’aise avec Watkins. Mais dans les premières minutes du match, il a bien défendu contre Watkins. Le défenseur brésilien avait beaucoup de confiance, et il semblait frustré par sa défense. Cela a dû donner beaucoup de confiance au défenseur brésilien.

C’était un simple incident, mais le fait que Watkins n’ait pas pu marquer un but par la suite, ni même faire son travail de poteau et sa finition habituels, montre que l’attaque entre Gabriele et Watkins a eu un grand impact sur le match.

Point 2 : Lacazette en haut

La deuxième chose qui a affecté le jeu était la position de départ de Lacazette. La deuxième chose qui a influencé le match a été l’inclusion de Lacazette dans l’alignement de départ, ou pour être plus précis, l’inclusion de Lacazette dans l’alignement de départ.

L’attaquant français est entré en jeu lors du dernier match contre Crystal Palace et a marqué un but égalisateur dramatique en fin de match pour sauver son équipe. On s’attendait à ce que Lacazette débute, mais ce qui a surpris les fans, c’est la façon dont il a été utilisé. Par le passé, Lacazette était principalement utilisé en tant qu’avant-centre. L’attaquant français est habitué à jouer au milieu de terrain, à recevoir des passes cales et à répartir le ballon. Cependant, trop de temps au milieu du parc a conduit à ce qu’il ne soit pas dans la boîte quand il doit l’être. Et plus problématique encore, faire jouer Lacazette en tant qu’avant-centre signifiait qu’Aubameyang, l’un des meilleurs buteurs de l’équipe, devait être utilisé sur l’aile gauche. Cela signifiait que Lacazette devait être laissé hors de l’alignement de départ.

Cependant, dans ce match, Arteta a réussi à tirer le meilleur de Lacazette en le faisant jouer en haut.

Et avec Lacazette en haut, Smith Rowe, qui avait été utilisé à cette position, a été déplacé sur l’aile gauche. Le jeune milieu de terrain, qui n’est pas un pur ailier, est maintenant à l’intérieur. Tavares, qui comme Lacazette avait été sélectionné pour le poste de titulaire, a effectué plusieurs chevauchements efficaces et a pu envoyer quelques bons centres. D’ailleurs, le chevauchement de Tavares a conduit au premier but du match, un coup de coin.

La présence de Lacazette dans l’équipe de départ n’a pas seulement fait la différence en attaque, mais aussi en défense. Lacazette a joué un rôle d’aiguillage, en pressant de l’avant lorsque les défenseurs adverses avaient le ballon. Ce pressing a été efficace dès la première mi-temps et a permis à Arsenal de prendre le contrôle du match.

Lacazette, qui a couru partout pour défendre et attaquer, a boité à la 68e minute. Il a été applaudi par les supporters d’Arsenal et est retourné sur le banc.

Point 3 : Qui marquera le prochain but ?

Le dernier point est de savoir quelle équipe marquera le prochain but au début de la deuxième mi-temps.

Au début de la seconde période, Aston Villa a remplacé l’ailier Bailey par le défenseur central Tuanzebe. Cela a fonctionné, car Aston Villa a poussé Arsenal dans les premiers instants de la deuxième mi-temps. Aston Villa a eu une belle occasion à la 46e minute lorsque Buendia a fait une passe dans le dos de la défense. À la 46e minute, Buendia a envoyé le ballon dans le dos de la défense et Watkins a saisi le ballon pour tirer, mais Ramsdell était là pour le sauver. À la 51e minute, Buendia a reçu le ballon sur le flanc et a envoyé un centre négatif. Ings recevait le ballon dans la surface de réparation et frappait du pied droit, mais White effectuait un blocage désespéré. Aston Villa a ensuite eu plusieurs occasions de marquer, mais n’y est pas parvenu.

Arsenal a ensuite une chance. Smith Rowe a coupé le ballon en arrière pour Tavares, qui a mis le ballon au fond. Aubameyang a fait une pichenette et Smith Rowe a dribblé longuement avant de conclure du pied droit pour le troisième but d’Arsenal.

C’était un match en deux temps, Aston Villa ne parvenant pas à concrétiser ses occasions et Arsenal en profitant au maximum. C’est le troisième but qui a décidé du match. Aston Villa a réduit le score à la fin de la deuxième mi-temps, et la situation aurait pu être très différente s’ils avaient riposté plus tôt.

COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA