sorare_header_sp

Colonne de football

Compte-rendu de match : Match de Premier League entre West Hamd et Liverpool

【マッチレビュー】プレミアリーグ第11節ウェストハムド対リバプールの一戦を紹介

David Moyes, qui a pris la direction de West Ham en décembre 2019, n’a cessé de renforcer son équipe et a réussi à instaurer le style de football anglais. Jusqu’à présent, ils ont gagné un match et en ont perdu un contre le Big Six, mais ont-ils réussi à obtenir un point contre Liverpool ? Jetons un coup d’œil au match.

Analyse d’avant-match : West Ham affronte une équipe de Liverpool coriace

Analyse : Le football de Moyes tiendra-t-il la route face à Liverpool ?

L’approche de Moyes a été de jouer un football physique, rapide et vertical. Avec Angelo Ogbon et Kurt Zouma en défense centrale, et Declan Rice et Tomasz Socek comme principaux titulaires, le style de Moyes est de jouer un jeu physique, en passant rapidement le ballon à des attaquants rapides et techniques comme Jarrod Bowen, Pablo Fornals et Said Benrahma. C’est un style qui est devenu la norme.

À première vue, ce style de jeu peut sembler peu impressionnant, mais il s’est avéré très efficace, avec un bilan de 6 victoires, 2 nuls et 2 défaites en 10 matchs de championnat, ce qui est suffisant pour la quatrième place. L’une des plus grandes menaces est le caractère physique de leurs coups de pied arrêtés. Un quart des buts qu’ils ont encaissés l’ont été sur des coups de pied arrêtés, ce qui en fait une arme majeure dans leur arsenal.

West Ham a connu un bon parcours jusqu’à présent, mais ce sera la première fois qu’ils affronteront des équipes comme Liverpool, Manchester City et Chelsea dans l’élite du championnat. West Ham pourra-t-il jouer son football face à une équipe de Liverpool qui est invaincue en championnat jusqu’à présent ? Jetons un coup d’œil à la composition de départ.

Analyse 2 : Le onze de départ

West Ham a conservé le même onze de départ que lors de la victoire 4-1 contre Aston Villa, tandis que Liverpool a effectué trois changements par rapport au match précédent.

Alex Oxlade-Chamberlain remplace Naby Keita, blessé contre Brighton, Joel Matip remplace Ibraima Konate en défense centrale, et Diogo Jota, en grande forme cette saison, débute au poste d’avant-centre à la place de Roberto Firmino. En position d’avant-centre, Diogo Jota, qui est en bonne forme cette saison, débute à la place de Roberto Firmino.

Il sera intéressant de voir comment West Ham s’en sortira face à une équipe de Liverpool remaniée et à l’effectif familier. Nous devrons attendre et voir.

West Ham bat Liverpool

West Ham a battu une équipe difficile de Liverpool à domicile. West Ham a battu une équipe de Liverpool difficile à domicile, en jouant son propre football. Ils ont joué leur propre football et ont obtenu les trois points. En revanche, Liverpool n’a pas réussi à briser la défense de West Ham. De son côté, Liverpool n’a pas réussi à briser la défense de West Ham et a subi sa première défaite en championnat.

L’équipe locale a marqué sur un corner à la quatrième minute de la première mi-temps. L’équipe locale a marqué sur un coup de pied de coin à la quatrième minute de la première mi-temps et a égalisé à la dernière minute de la deuxième mi-temps, mais les visiteurs ont marqué aux 67e et 74e minutes pour assurer la victoire. Les visiteurs ont ensuite été soumis à une forte pression de la part de Liverpool, mais ils ont réussi à les contenir à un seul but. Cette victoire permet à West Ham de se hisser à la troisième place du classement du championnat.

L’un des points forts de la rencontre a été la patience et l’esprit des joueurs qui ont respecté leur plan de jeu. Deux des trois buts marqués l’ont été sur des coups de pied arrêtés. Une fois qu’ils ont pris l’avantage, leur ligne défensive et leurs volées ont résisté aux assauts de Liverpool.

Alors pourquoi West Ham a-t-il pu respecter son plan de jeu ? Et pourquoi Liverpool ne pouvait-il pas jouer son propre football ?

Passons en revue les trois tournants qui ont fait la différence entre les deux équipes.

Tournant 1 : La décision du VAR sur le premier but

Le tournant du match est survenu tôt dans la partie.
Le premier de ces tournants a été la décision de la VAR sur le premier but.

West Ham a pris l’avantage quatre minutes après le début de la première mi-temps sur un coup de pied de coin après un long contre dans sa propre moitié de terrain. Cependant, la VAR est intervenue lorsque Ogbonna a été victime d’une faute du gardien Alisson dans une course au but. Finalement, le but a été marqué et la décision n’a pas été annulée, mais c’était une décision très délicate qui aurait pu être une faute.

Au final, cette décision a eu un impact majeur sur le match.
Après avoir concédé le premier but, Liverpool est passé à l’attaque, mais West Ham savait ce qui allait se passer. Le plan était de garder Liverpool sur le pied arrière et de jouer le long contre.

Un coup franc de Trent Alexander-Arnold à la 41e minute a permis à West Ham d’égaliser, mais ce fut une bonne première mi-temps pour les visiteurs, qui n’ont jamais vraiment pris l’avantage au départ. C’était une bonne première mi-temps, et cela nous a donné beaucoup de confiance pour la deuxième mi-temps.

Liverpool, de son côté, cherchera à prendre un point contre une équipe moins bien classée. Il ne serait pas exagéré de dire que l’impatience d’obtenir la victoire au plus vite a conduit à la perte du ballon et à l’encaissement du but en contre.

Deuxième tournant : la blessure de Firmino

Le deuxième tournant a été la titularisation de Jota.
Jusqu’à présent, le manager de Liverpool, Jurgen Klopp, utilisait Firmino et Jota en parallèle au poste d’avant-centre.

Firmino a été utilisé lors du dernier match de Premier League, mais il s’est blessé lors du match de Ligue des champions contre l’Atletico Madrid en milieu de semaine. Cependant, Firmino s’est blessé lors du match de Ligue des champions contre l’Atletico Madrid en milieu de semaine et n’a pas pu jouer contre West Ham. Jota a donc été titularisé pour ce match.

Jota est un attaquant rapide, un attaquant de l’ombre qui monte et descend le terrain et participe aux attaques. C’est un attaquant rapide, un attaquant de l’ombre qui se déplace de haut en bas du terrain et est impliqué dans les attaques. Klopp voulait utiliser Jota pour passer derrière la ligne défensive de West Ham, qui n’est pas très rapide, mais il a permis à West Ham de remplir tous les espaces.

Ce dont nous avons besoin devant, c’est d’un joueur de poste capable de tirer le meilleur parti d’une passe difficile. Firmino correspond à ce profil. Mais il n’est même pas sur le banc en raison d’une blessure.

Cela ne veut pas dire que Jota est un joueur inférieur. Au contraire, l’attaquant portugais a marqué cinq buts et délivré deux passes décisives, dont un but contre l’Atletico Madrid en Ligue des champions. Cependant, avec la ligne défensive relativement basse de West Ham et sa défense profonde après avoir encaissé le premier but, Jota ne pourra pas montrer ce dont il est capable.

L’histoire aurait été différente si Firmino avait été disponible pour l’équipe première, car il a effectué quelques passes tranchantes par Virgil van Dijk et Fabinho.

Tournant 3 : Attaques et défenses sur coups de pied arrêtés

Nous avons mentionné deux points tournants jusqu’à présent, mais celui qui a le plus directement affecté l’issue du match est le coup de pied arrêté.

Deux des trois buts encaissés par Liverpool l’ont été sur des coups de pied de coin. Deux des trois buts encaissés par Liverpool l’ont été sur corner. Le tireur de West Ham a visé le côté opposé à chaque fois. Le botteur de West Ham a visé le côté lointain à chaque fois, en envoyant le ballon au-dessus de la tête du gardien de Liverpool.

Le premier but était inévitable, mais le second, lorsque le même ballon a été botté, est une chose à laquelle nous aurions dû remédier. Le premier but était inévitable, mais le deuxième but, lorsque le même ballon a été botté, est une erreur que nous aurions dû éviter. Le premier but a été marqué quatre minutes après le début de la première mi-temps. Le deuxième but a été marqué sur un coup de pied de coin à la 74e minute. Il y avait une pause à la mi-temps, donc le temps de corriger les erreurs.

Il était inévitable que Liverpool fasse les mêmes erreurs encore et encore et perde le match.

COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA